En savoir plus sur le cancer

Le cancer en quelques mots

Le cancer résulte de la survenue d'un dysfonctionnement au niveau de certaines cellules de l'organisme. Celles-ci se mettent à se multiplier de manière anarchique et à proliférer, d'abord localement, puis dans le tissu avoisinant, et enfin à distance où elles forment des métastases.
Longtemps, le cancer a été une maladie incurable. Aujourd'hui, grâce aux progrès de la médecine, de nombreux cancers sont guéris.
Sur le plan médical, le mot « cancer » désigne en fait un groupe de maladies très différentes les unes des autres. C'est pourquoi on ne devrait pas parler du cancer, mais des cancers, au pluriel.

La détection précoce du cancer

Le dépistage du cancer permet de diagnostiquer tôt certains cancers, avant l’apparition de symptômes du cancer, et de mieux les soigner, et aussi de limiter les séquelles liées aux traitements du cancer utilisés. Dans certains cas, le dépistage du cancer peut même permettre d’éviter l’apparition d’un cancer, grâce au repérage et au traitement d’une anomalie qui aurait pu évoluer vers un cancer appelé aussi « lésion précancéreuse ». 
Quand les premiers symptômes du cancer apparaissent, le diagnostic précoce permet d’identifier la maladie cancéreuse. Il s’agit d’un ensemble d’interventions permettant d’identifier la maladie précocement, pour un meilleur pronostic et un traitement du cancer plus allégé et plus efficace. 

Conseils et prévention du cancer

Les organisations internationales (OMS…) et nationales (Fondation Lalla Salma – Prévention et traitement des cancers) conseillent des mesures simples que toute personne peut mettre en œuvre pour éviter la survenue d’un cancer. Les principales recommandations sont les suivantes :

  • Ne pas fumer, ne pas consommer de tabac, sous quelque forme que ce soit
  • Faire de son domicile un environnement sans tabac
  • Soutenir les mesures d'interdiction de fumer sur son lieu de travail
  • Faire en sorte de garder un poids de forme
  • Etre physiquement actif dans sa vie quotidienne, éviter de rester assis trop longtemps
  • Adopter une alimentation saine 
  • Consommer beaucoup de céréales complètes, de légumes secs, de légumes et de fruits
  • Limiter la consommation d’aliments très caloriques (riches en sucre ou en matières grasses) 
  • Eviter les boissons sucrées
  • Eviter de manger de la viande transformée (charcuterie)
  • Limiter la viande rouge et les aliments riches en sel
  • Limiter la consommation d’alcool (il est préférable de ne pas boire du tout d’alcool)
  • Eviter une exposition excessive au soleil, surtout chez les enfants
  • Utiliser une protection solaire, ne pas utiliser d’appareils de bronzage
  • Suivre les consignes de santé et de sécurité sur les lieux de travail, pour se protéger des substances cancérigènes

Pour les femmes :

  • Allaiter réduit votre risque de cancer. Il est vivement conseillé d’allaiter son (ses) enfant(s)
  • Les traitements hormonaux substitutifs de la ménopause (THS) augmentent le risque de développer certains cancers, Il est préférable de limiter ces traitements cancérigènes
  • Participer aux programmes de dépistage organisés pour le Cancer du sein et le Cancer du col de l’utérus (femmes)

Les principaux types de cancers

La Clinique d’Oncologie de Tanger est un centre de référence et de pointe dans le traitement des cancers au Maroc. Les principaux cancers traités au sein de la clinique de Tanger sont :

Le cancer du sein

Le cancer du sein est la forme de cancer la plus fréquemment diagnostiquée chez les femmes. Il s’agit d’une tumeur cancéreuse qui se propage dans les cellules du sein. La possibilité de guérir du cancer du sein dépend de son stade. Les chances de guérison augmentent si le cancer est découvert précocement. En savoir plus

Le cancer du col de l’utérus

Le cancer du col de l’utérus est un cancer féminin qui prend naissance dans l’appareil génital de la femme à partir d’infections persistantes dues au papillomavirus (HPV). Il s’agit d’une tumeur maligne qui peut se propager dans le corps (métastase). En savoir plus

Le cancer de la prostate

Le cancer de la prostate est une forme de cancer qui ne concerne que les hommes et qui se définit par un dysfonctionnement de l’appareil urinaire, plus précisément de la prostate. Un dépistage du cancer de la prostate précoce entraîne une meilleure guérison de cette maladie. Ainsi, il est recommandé par les médecins urologues de faire un dépistage après l’âge de 50 ans. En savoir plus

Le cancer du poumon

Le cancer du poumon est une tumeur maligne qui est issue des cellules du poumon. Ce cancer se développe lorsqu’un groupe de cellules anormales commence à se multiplier de manière incontrôlée dans le tissu pulmonaire. Ce type de cancer est à plus 80% des cas dû au tabagisme et apparaît habituellement à la cinquantaine/soixantaine. En savoir plus

Le cancer colorectal

Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus fréquemment diagnostiqués dans le monde qui touche plus les hommes que les femmes. Cette pathologie se traduit par une tumeur qui s’accroît dans les cellules du côlon ou du rectum. 9 personnes atteintes sur 10 peuvent guérir du cancer colorectal s’il est détecté à un stade précoce. En savoir plus

    Les différents traitements de la clinique d'Oncologie de Tanger

    La radiothérapie

    Qu’est-ce que la radiothérapie ?

    La radiothérapie est l’utilisation des rayonnements ionisants de haute énergie à visée thérapeutique, permettant de détruire les cellules cancéreuses. C’est un traitement efficace du cancer et qui se déroule en ambulatoire sans nécessiter d`hospitalisation.

    L’équipe du service de radiothérapie choisira la technique la plus adaptée à la pathologie du patient cancéreux.

    L’équipe médicale du service de la radiothérapie

    L’équipe du service de la radiothérapie est très spécialisée. Chaque membre contribue au bon déroulement du traitement du cancer : médecins radio-oncologues, physiciens, techniciens manipulateurs et assistantes médicales.

    La consultation médicale

    Après que le dossier ait fait l’objet d’une concertation entre les spécialistes de la Clinique d'Oncologie de Tanger, le patient rencontre le médecin radio-oncologue, qui lui présente les modalités du traitement du cancer. Cette consultation permet au patient de poser toutes ses questions, et de faire le point sur son état de santé.

    Le scanner de repérage

    Appelé aussi scanner dosimétrique, cette étape primordiale concerne le repérage de la zone à traiter. Il est possible qu’une contention personnalisée soit réalisée afin d’immobiliser la zone de traitement. Le scanner est réalisé en position de traitement.

    La dosimétrie

    Cette étape permet de calculer avec une très grande précision la répartition de la dose aussi bien dans les volumes à traiter, que dans les zones à protéger. Le physicien et le radio-oncologue veillent aussi au respect des contraintes de dose sur les organes sains situés en dehors de la zone à traiter.

    Les séances de traitement par radiothérapie

    La première séance de radiothérapie est parfois dédiée à la vérification du positionnement. Des images de contrôle sont réalisées puis éventuellement répétées en cours de traitement. Les séances sont indolores et durent en moyenne 10 minutes.

    La surveillance médicale

    Le médecin radio-oncologue reçoit le patient atteint du cancer une fois par semaine en consultation de surveillance afin d’évaluer la tolérance du traitement et répondre à toutes ses questions. En fin de traitement, un rendez-vous de consultation sera fixé avec d’éventuels examens complémentaires à réaliser. 

    La chimiothérapie

    Qu’est-ce que la chimiothérapie ?

    La chimiothérapie est un traitement qui détruit les cellules cancéreuses. Ces médicaments passent dans la circulation sanguine et permettent de diminuer le volume d’une lésion tumorale avant une résection chirurgicale ou de détruire les cellules disséminées dans l’organisme (métastases). Ce traitement du cancer peut être utilisé en même temps que la radiothérapie afin de potentialiser l’effet des rayonnements sur la tumeur.

    La chimiothérapie agit également sur les cellules saines, ce qui provoque certains effets secondaires.

    Les traitements de la chimiothérapie

    Le choix des médicaments, la durée et le rythme des perfusions de chimiothérapie dépendent du type de cancer, des objectifs du traitement du cancer, de l’état de santé du patient et de sa réaction aux médicaments. Bien souvent, les chimiothérapies sont administrées en hôpital de jour, un service hospitalier où la personne reste quelques heures dans la journée sans y passer la nuit. La chimiothérapie peut être aussi administrée par voie orale, ceci ne diminue pas son efficacité.

    La préparation avant la chimiothérapie

    Avant toute séance de chimiothérapie, plusieurs contrôles sont nécessaires. Le médecin vérifie qu’aucun problème particulier ne soit survenu depuis le précédent cycle. Un contrôle sanguin est effectué afin de s’assurer que l’organisme du patient peut recevoir la dose prévue du traitement du cancer.

    Le déroulement de la chimiothérapie

    L’administration de la chimiothérapie s’effectue le plus souvent par perfusion intraveineuse et parfois par voie orale avec comprimés. Elle est souvent administrée par cycles, dont la durée et la fréquence sont définies en fonction des protocoles.

    Les cycles de chimiothérapie sont en général espacés d’un intervalle pouvant s’étendre de quelques jours à quelques semaines. Pour évaluer l’efficacité de ce traitement du cancer, il est nécessaire de réaliser régulièrement des examens médicaux (examens cliniques, radios ou scanners, prises de sang…).

    Vivre avec une chimiothérapie

    Pendant la chimiothérapie, il faut essayer de mener la vie la plus normale possible. Si le repos est nécessaire, un minimum d’activités adaptées à votre situation est toutefois recommandé. Poursuivre son activité professionnelle est parfois possible, en fonction du type de traitement du cancer, de l’état de santé et de la profession pratiquée. La maladie et le traitement n’entraînent aucun risque pour l’entourage. Le cancer n`est pas une maladie contagieuse.

    L'hormonothérapie

    La multiplication de certains types de cellules malignes est dépendante des hormones. Il s'agit notamment du cancer du sein et du cancer de la prostate.

    L'hormonothérapie consistera à bloquer les hormones de l'organisme pour éviter qu'elles stimulent le cancer. Dans le cadre du cancer du sein, on bloquera les œstrogènes, et dans le cadre du cancer de la prostate, on bloquera les androgènes. L’hormonothérapie peut être administrée par voie orale ou par voie injectable. Elle peut être aussi réalisée par chirurgie ou radiothérapie.

    Les thérapies ciblées

    Les thérapies ciblées (ou traitements médicamenteux ciblés) désignent les médicaments utilisés pour bloquer certains mécanismes spécifiques des cellules cancéreuses. Ces thérapies contre le cancer reposent sur une étude et une connaissance approfondie des mécanismes moléculaires impliqués dans le développement du cancer.

    Différents tests moléculaires permettent de déterminer l'accès à une thérapie ciblée, en fonction de l'identification de biomarqueurs. Ces biomarqueurs sont des molécules ou protéines surexprimées ou au contraire anormalement absentes dans certains types de tumeurs. Ils constituent un facteur prédictif de réponse positive à une thérapie ciblée.

    Dans certains cas, les traitements ciblés du cancer sont employés seuls. Mais le plus souvent, les traitements ciblés sont employés en combinaison avec d'autres types de traitement du cancer tels que la chimiothérapie.